Sensibilisation de la population sur le cancer buccal

Le cancer buccal fait référence aux cancers de la bouche, des lèvres, de la langue ou de la gorge. Selon la publication Statistiques canadiennes sur le cancer, environ trois personnes mourront du cancer buccal chaque jour au Canada. Si le cancer buccal est dépisté à un stade précoce, le traitement peut donner d’excellents résultats.
Obtenez les faits. Réduisez votre risque. Sachez quoi chercher.

Le saviez-vous?

Obtenez les faits

  • Les hommes ou les femmes plus jeunes, sexuellement actifs, qui souvent ne fument pas et n’ont pas de facteurs de risque typiques sont ceux qui connaissent la plus grande incidence de nouveaux cas de cancer de la bouche.
  • Le cancer buccal peut être transmit sexuellement par le virus du papillome humain — le VPH — l’infection transmise sexuellement qui connaît la plus forte croissance.
  • Il y a trois fois plus de cas de cancer buccal que de cancer cervical.

La bonne nouvelle

Vous pouvez réduire le risque :

  • Éliminez l’utilisation des produits de tabac et évitez la consommation excessive d’alcool.
  • Évitez de jumeler l’utilisation du tabac et la consommation d’alcool.
  • Consommez une diète bien équilibrée.
  • Évitez l’exposition au soleil non protégée.
  • Limitez le nombre de partenaires sexuels afin de réduire le risque d’infection au VPH.
  • Consultez régulièrement votre hygiéniste dentaire pour des examens qui comprennent le dépistage du cancer buccal.

Que faut-il vérifier?

  • Des plaques rouges ou blanches dans la bouche.
  • Une bosse ou un épaississement des tissus dans la bouche, le cou ou le visage.
  • Une lésion dans la bouche qui saigne facilement ou qui ne guérit pas en moins de 14 jours.
  • De l’engourdissement dans la bouche ou le visage.
  • Un mal d’oreille persistant d’un seul côté.
  • Une lésion sous une prothèse ou un appareil dentaire qui ne guérit pas.
  • Une voix rauque qui dure longtemps.
  • Douleur ou difficulté à avaler, à parler, à mâcher ou à déplacer la mâchoire ou la langue.
  • Des masses dans la bouche qui ressemblent à des verrues.

Auto-examen

L’ACHD est extrêmement fière de travailler en partenariat avec l’Oral Cancer Foundation et l'American Dental Hygienists' Association dans le cadre de la campagne #checkyourmouth (http://checkyourmouth.org). Pour en apprendre davantage, visitez le site Web, lisez les magnifiques articles rédigés par Jo-Anne Jones et Alexandra Sheppard, membres de l’ACHD, à http://files.cdha.ca/profession/ohcanada/oralcancerfeatures.pdf et visionnez cette vidéo dans laquelle Jo-Anne vous rappelle l’importance de l’auto-examen, ainsi que les signes subtils des cancers buccal et oropharyngien.